AccueilActualitésConseil en matière de prévention santé : Nutri-Score , un logo sur la qualité nutritionnelle

Conseil en matière de prévention santé : Nutri-Score , un logo sur la qualité nutritionnelle

logo nutri-core - lettres ABCDE de vert foncé à orange foncé

 

Avec le concours de la FNMF, la Mutuelle Intégrance vous apporte des conseils en matière de prévention Santé.

Cette semaine : présentation de Nutri-Score, le logo sur la qualité nutritionnelle.

Ce 31 octobre, l'arrêté concernant le dispositif d'étiquetage Nutri-score a été signé par Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé ainsi que Benjamin Griveaux, secrétaire d'état auprès du ministre de l'Économie et des Finances.

Le logo Nutri-Score sera apposé sur les emballages alimentaires pour aider le consommateur à éviter les produits gras, salés et sucrés. Cet outil vise à mieux défendre les enjeux de santé publique face aux intérêts économiques.

Comment le logo Nutri-Score est-il attribué ?

Sur chaque emballage figurera une échelle comprenant les lettres de A, B, C, D ou E. Chacune d'entre elles correspondant à une couleur allant du vert foncé « meilleure qualité nutritionnelle », à l'orange foncé « moins bonne qualité nutritionnelle ».      

Le score prend en compte pour 100 grammes de produit, la teneur :

  • en nutriments et aliments à favoriser (fibres, protéines, fruits et légumes)
  • en nutriments à limiter (énergie, acides gras saturés, sucres, sel).

Après calcul, le score obtenu par un produit permet de lui attribuer une lettre et une couleur.

Quels sont les produits concernés ?

  • Tous les aliments transformés, excepté les herbes aromatiques, thés, cafés, levures... ;
  • Toutes les boissons, excepté les boissons alcoolisées.

Quels sont les objectifs du logo Nuri-Score ?

L'idée est d'inciter les consommateurs à limiter leurs achats de produits riches en graisses et en sucres, mais aussi ceux contenant beaucoup d'additifs.

Le logo Nutri-Score veut être un outil de prévention pour mieux informer les consommateurs sur les produits alimentaires mauvais pour leur santé.

Cette stratégie des pouvoirs publics vise à renforcer la lutte contre « l'alimentation déséquilibrée et le surpoids, deux facteurs de risque majeurs des cancers et des accidents vasculaires. Une priorité alors que l'obésité touche 17% des adultes en France et 4% des enfants et que de fortes disparités existent selon les catégories socioprofessionnelles : près de 24% des enfants dont les parents ont un niveau inférieur au niveau bac sont en surpoids ou obèses, contre moins de 9% lorsque les parents ont un niveau licence ou plus.

A noter : l’apposition du logo Nutri-Score n’est pas obligatoire et repose sur le volontariat des entreprises de l'agroalimentaire et des distributeurs. Toutes les structures intéressées doivent s'adresser à Santé publique France.