Coup d’envoi de la Transat Jacques Vabre ! | Mutuelle Intégrance
AccueilActualitésCoup d’envoi de la Transat Jacques Vabre !

Coup d’envoi de la Transat Jacques Vabre !

damien Seguin et Benjamin dutreux sur l'Imoca Groupe Apicil

Damien Seguin et Benjamin Dutreux ont pris ce dimanche 7 novembre, à 13H27 le départ de la 15e édition de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre à bord de l’IMOCA Groupe APICIL – Mutuelle Intégrance.

Les deux skippers, respectivement 7e et 9du Vendée Globe, entendent bien faire parler la poudre sur le parcours de 5 800 milles à destination de Fort-de-France (Martinique) via l’archipel brésilien de Fernando de Noronha et terminer en tête du classement des bateaux à dérives. Les deux skippers ont appris à se connaître sur le Vendée Globe et partagent depuis une belle complicité et le même état d’esprit.

Durant toute la course, ils porteront une nouvelle fois haut et fort le message de l’inclusion.

 

" Le trac avant de monter sur scène "

Damien Seguin, skipper Groupe APICIL – Mutuelle Intégrance : " Le départ c’est toujours un moment particulier. C’est un peu comme un acteur de théâtre. On a le trac avant de monter sur scène mais une fois qu’on est sur l’eau, c’est parti. On va monter à bord du bateau et on y restera pendant trois semaines. La destination cette année – la Martinique – est magnifique. Avec Benjamin, nous avons été concurrents sur le Vendée Globe et cette année on embarque ensemble. Nous nous entendons bien. C’est chouette. Tous les éléments sont donc réunis pour que ce soit une super transat. Les tongs sont au fond du sac. Ce sera la dernière chose que je sortirai. "

 

" L’envie de se surpasser "

Benjamin Dutreux, co-skipper Groupe APICIL – Mutuelle Intégrance : " J’ai été super bien accueilli par la Team Groupe APICIL. Humainement, ça se passe très bien avec Damien. On ne se tape pas encore dessus (rires). Nous allons essayer de faire une belle transat. Je pense qu’on a tous les deux, envie de se surpasser donc on va donner le maximum. Le bateau est super bien préparé."

 

" Différents scénarri "

Benjamin Dutreux : " Il va y avoir quelques décisions météos à prendre donc il va falloir qu’on se mette rapidement dans la course et que nous prenions un bon départ. Et puis après ce sera parti. La stratégie sera au cœur de ces premières 48 heures de course. "

Damien Seguin : " ça fait quelques jours qu’on étudie la météo et qu’on imagine les différents scénarii. C’est une véritable joie de partir en mer ! "

 

Découvrez en vidéo les impressions d’avant course du duo Damien Seguin Benjamin Dutreux 

 

Photo : © Olivier Blanchet / Groupe APICIL