Notre Charte de la diversité | Mutuelle Intégrance
AccueilEspace rhDiversité

Diversité

La Mutuelle Intégrance s’engage en faveur de la diversité et de la non-discrimination

Logo de la charte de la diversité signataire

Lancée en 2004 par Claude Bébéar et Yazid Sabeg, la Charte de la Diversité a pour objectif d’inciter les entreprises à garantir la promotion et le respect de la diversité dans leurs effectifs. Les signataires s'engagent à lutter contre toute forme de discrimination et à mettre en place une démarche en faveur de la diversité.

D’abord signée par 33 grandes entreprises, la Charte compte aujourd’hui plus de 4000 organismes signataires dont de nombreuses P.M.E.-P.M.I. Parce qu’elle est sensible à la dimension sociétale que revêt celle-ci et parce que les valeurs de solidarité fondent son action, la Mutuelle Intégrance a fait le choix, le 26 novembre 2013, de rejoindre les signataires de cette Charte.

En la signant, la Mutuelle Intégrance prend six engagements forts en faveur de la non-discrimination et de la diversité dans l’emploi :

  • Sensibiliser et former les dirigeants et les collaborateurs impliqués dans le recrutement, la formation, la gestion des carrières aux enjeux de non-discrimination et de diversité ;
  • Respecter et promouvoir l’application du principe de non-discrimination sous toutes ses formes et dans toutes les étapes de la gestion des ressources humaines : l’embauche, la formation, l’avancement ou la promotion professionnelle des collaborateurs ;
  • Chercher à refléter la diversité de la société française notamment dans sa diversité culturelle et ethnique, dans les effectifs aux différents niveaux de qualification ;
  • Valoriser cet engagement et ses résultats auprès de l’ensemble des collaborateurs ;
  • Faire de l’élaboration et de la mise en œuvre de la politique diversité un objet de dialogue avec les représentants du personnel.

La Mutuelle Intégrance a obtenu en 2019 un score de 90 points sur 100 à l’index de l’égalité femmes-hommes, avec des écarts de rémunération ne dépassant pas 4.49%. 

Travailleur handicapé dans un groupe de travailleur non handicapé